Gnaphale jaunâtre


Nom scientifique: Laphangium luteoalbum (L.) Tzvelev

Nom français: Gnaphale jaunâtre

Date d'observation: 05/06/2020

Observateur(s): M. Miné

 

Cette espèce est plutôt rare  en Picardie.

L'écologie de la plante est amusante puisqu'elle peut pousser dans des milieux comme des sables dunaires humides ou des grèves de mares et d'étangs ou dans la situation du collège  en milieu urbanisé (trottoirs, pieds de murs).

Voici le paragraphe sur la menace en Picardie:​​

​Picardie (HAUGUEL 2014) : Les populations de Gnaphale jaunâtre sont souvent réduites à des surfaces restreintes mais peuvent se développer de manière spectaculaire suite à la restauration de leur habitat de prédilection. Bien que les populations soient encore assez nombreuses, les effectifs étant souvent faibles, l'espèce se trouve dans un état de conservation globalement défavorable à l'échelle régionale. L'embroussaillement des pannes dunaires, le remblaiement des mares, l'eutrophisation des eaux, l'abaissement du niveau des nappes d'eau, l'absence d'entretien des prairies sont les principales menaces pour le maintien de cette espèce. Cette espèce est favorisée par la restauration et l'entretien des mares, des pannes dunaires, des noues et anciens bras-mort en vallées alluviales, par débroussaillement, fauchage et exportation des foins et aussi par la réalisation de décapages de la matière organique de manière à restaurer des horizons sableux humides favorables au Gnaphale jaunâtre.